Organiser Son Séjour Humanitaire En 6 Étapes

Organiser Son Séjour Humanitaire En 6 Étapes

C’est une très bonne idée de vouloir faire un stage humanitaire mais encore faut-il pouvoir l’organiser. Pour ça, mieux vaut ne pas s’y prendre n’importe comment. Voici donc comment nous avons organisé notre séjour humanitaire au Népal.

Première étape : Définir sa mission humanitaire

Avant tout, un séjour humanitaire ne se choisit pas forcément en fonction de sa destination. Il faut plutôt choisir en fonction de la mission qu’on souhaite faire. Selon les personnes qu’on veut aider, la destination ne sera pas forcément la même.

De notre côté, nous préférions être avec des enfants pour les aider à l’école et dans leur foyer. Le choix de destination pour ce genre d’action restait alors plutôt large pour nous.

 

Deuxième étape : Trouver une association pour légitimer notre action

Pour partir en voyage humanitaire, il est préférable de partir au nom d’une association. Le plus aisé est de partir avec une association française car la communication sera alors beaucoup plus simple. De plus, cela permet d’avoir une partie du coût des billets d’avion et du logement déduite des impôts. C’est donc un réel avantage lorsque vous prévoyez de partir loin.

Quand l’association est française, il est également possible de rencontrer les gérants et de discuter de la mission que vous allez mener. Selon le type de projet que vous voulez faire, l’association peut être différente. Il est important de bien choisir une association qui correspond à ce que vous voulez faire. De notre côté, nous avons contacté beaucoup d’associations avant d’en trouver une qui nous laissait la liberté qu’on désirait. 

Une chose à laquelle il faut faire attention dans ce type de voyage, c’est les arnaques. Il arrive que parfois certaines associations vous demandent de payer certains frais. Renseignez vous alors bien sur ce qu’ils vont faire avec cet argent. Il est peut être préférable de choisir une association qui ne vous demande rien et de payer tout par vous même ! 

Troisième étape : Acheter ses billets de transport, prendre un visa, faire les vaccins

Maintenant que vous avez choisi la destination où vous allez partir, il est important d’acheter les billets d’avion pour s’y rendre. Dans notre cas, nous étions 10 à participer à ce voyage humanitaire, nous avons donc préféré passer par une agence de voyage. Ainsi tout était fait au même moment et tout le monde était sur d’avoir son billet le même jour et dans le même avion que tout le monde. Cependant, en passant par une agence, il y a forcément des frais ! Si vous voulez plus d’informations sur tous les côtés pratiques au Népal, j’ai fait un article dessus.

Après les billets, il est important de se renseigner sur le visa à avoir pour partir. Dans certains pays il n’est pas obligé d’en avoir mais dans d’autres c’est obligatoire. De plus, il faut faire attention à prendre le bon visa. Au Népal, par exemple, il est nécessaire d’avoir un visa de volontaire pour pouvoir faire des actions. Et ce visa se demande 6 mois en avance. Il faut donc vraiment faire attention à ces démarches nécessaires qui pourront vous empêcher d’effectuer votre mission sinon.

Finalement une dernière chose importante à faire est de se renseigner sur les vaccins pour partir dans un pays étranger. Il faut alors commander les vaccins puis se faire vacciner un certains temps avant de partir pour être immuniser.

 

Quatrième étape : Définir son projet

Avant de récolter de l’argent pour mener à bien son projet, il est préférable de définir un projet. En effet, une fois le projet défini, vous pourrez communiquer dessus et montrer que vous ne partez pas pour être en vacances. Ce projet peut bien sûr ne pas être définitif mais ayez une idée de ce dont les gens peuvent avoir besoin là-bas. Ça peut aussi bien être la construction de certaines choses ou alors une aide dans les foyers ou à l’école… Le mieux est de demander à l’association des conseils sur ce qui pourrait être utile ou pas.

Cinquième étape : Récolter des fonds, des vêtements, des livres

Différentes options existent pour récolter de l’argent. La première peut être de créer une cagnotte en ligne ouverte aux dons de toutes personnes. Le site prendra bien sûr un pourcentage de ce que vous allez récolter mais c’est un moyen simple et rapide de gagner de l’argent. La deuxième option est de vendre des gâteaux sur des marchés. Pour cela, il faut se renseigner auprès de la mairie de votre ville, demander une autorisation pour vendre et ensuite il suffit de faire quelques gâteaux et de se lever tôt le week end pour se rendre sur le marché. La troisième option, pas forcément possible pour tout le monde, est de vendre des gâteaux dans votre école. C’est ce que nous avons fait lors de soirées ou d’après-midi. Les élèves sont souvent prêts à vous aider dans votre projet en vous donnant un peu d’argent en échange de nourriture. 

En parallèle, nous avons aussi fait une collecte de vêtements et de livres pour les enfants de l’orphelinat. Nous avons demandé les vêtements aux élèves, aux personnels de notre école, à nos proches et cela à vraiment porter ses fruits puisque nous avons reçu beaucoup de vêtements. Nous avons même dû en laisser à Paris, faute de place dans nos valises. Pour les livres, nous avons réussi à en récupérer dans certaines bibliothèques ou alors auprès de nos proches.

Sixième étape : Se préparer et profiter.

La dernière étape est finalement la plus simple. Il suffit de préparer sa valise, ne pas rater son avion et ensuite il n’y a plus qu’à profiter de cette expérience de folie !

La plus belle photo pour la fin :

 

On se retrouve très vite dans un nouvel article. À bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !


Laisser un commentaire