La passion economy, comment gagner sa vie ?

La passion economy : comment gagner de l’argent en faisant ce qu’on aime ?

La passion economy, qu’est-ce que c’est ?

La passion economy, ou « économie de la passion » en français, peut être difficile à définir. Il s’agit d’une économie qui s’est formée à partir de personnes qui sont devenues entrepreneurs un peu « malgré eux ». Ils ont fait de leur passion, leur business et donc leur source de revenus principale.

Avec le développement des outils digitaux, des réseaux sociaux, des communautés en ligne, de nouveaux métiers ont été créés. D’autres métiers ont été modifiés. Et certaines activités non lucratives à la base sont devenues des activités rémunératrices. On connaît tous les youtubeurs, qui partageaient simplement des vidéos et qui petit à petit ont réussi à en vivre. De même pour les influenceurs qui partageaient des photos en ligne jusqu’à qu’ils développent une réelle communauté et soient repérés par des marques.
Mais ce n’est pas tout. Il y aussi maintenant des podacateurs, des coachs en ligne, des personnes qui rédigent des newsletters payantes, des blogueurs… La liste est longue mais le point commun de toutes ces personnes c’est qu’ils vivent de leur passion. Une activité à la base qui était un hobby est finalement devenu leur activité professionnelle.

Ce qui fait que ça fonctionne est que l’audience est spécifique, plus petite, et plus fidèle. Le côté fait main attire et séduit les gens qui recherchent de plus en plus de l’intimité, de l’authenticité et de la personnalisation.

Cette audience peut devenir une communauté de fans où la possibilité de monétiser son contenu est plus facile et directe, sans pour autant rogner sur la sincérité des créateurs.
De plus, les créateurs tendent à s’éloigner des plateformes où ils se retrouvent dépendant des algorithmes comme Instagram ou Youtube. Bien sûr, ils sont toujours utilisés mais plus comme outil qui sert leur visibilité.

Le Boom de la passion economy avec le covid

Le Covid a permis à beaucoup de personnes de redécouvrir leur passion. Ils avaient plus de temps et étaient tous les jours à la maison à cause du confinement. De plus, certaines personnes se sont retrouvées au chômage partiel ou même sans emploi à cause de la crise. Une quête de sens dans leur activité a pu mener certains à découvrir ou redécouvrir une passion. Puis en la partageant, certains ont pu avoir la bonne surprise que d’autres personnes s’y intéressent. C’est ainsi, que certains se sont lancés dans l’aventure de l’entrepreneuriat et ont monté un business autour de leur passion.

On peut citer en premier exemple Yoann, l’auteur de la newsletter Snowball, une newsletter sur la financer personnelle.. Il a commencé cette newsletter comme un side project un peu avant le premier confinement de l’année dernière puis aujourd’hui, c’est devenu son projet à plein temps. Il monétise sa newsletter grâce à la plateforme Substack, tout en conservant une offre gratuite. Dans sa dernière parution, il annonçait un revenu annuel de plus de 140 000€.

Les plateformes utiles

Les personnes qui vivent de leur passion sont des entrepreneurs qui passent souvent par des plateformes digitales pour monétiser leur contenu et gagner de l’argent.

On peut citer bien sûr la plateforme Substack, dont j’ai parlé précédemment pour Snwoball, qui permet de rédiger des newsletters qui sont ensuite conservées sous forme de blog. Cette plateforme offre une solution gratuite et un format payant où les rédacteurs peuvent être rémunérés grâce à l’abonnement de leur lecteur.

Pour les podcasters, on peut trouver la plateforme Anchor. Pour les cours en ligne, on a Skillshare ou Udemy. On trouve aussi Patreon, une plateforme qui permet aux créateurs d’être financés par leurs fans. Pour vendre des objets ou des illustrations, on peut passer par Etsy. Bref, quelque soit votre passion, vous trouverez surement une plateforme pour vous aider à monétiser.

Si vous voulez découvrir d’autres plateformes, je vous invite à vous rendre sur cette page : Side Hustle Stack. Ce site regroupe toutes les plateformes pour commencer son propre business. Oui ce site aussi : Passion Economy Stack.

Alors bien sûr, vivre de sa passion ça fait rêver tout le monde et en soit tout le monde pourrait le faire. Mais ce n’est pas si simple que ça en a l’air. Déjà, ça demande énormément de travail et d’investissement pour peu de retour dans les premiers temps. A moins que vous n’ayez déjà une communauté qui vous suit, faire de l’argent grâce à sa passion ne se fait pas du jour au lendemain.

En outre, de plus en plus de personnes se lancent et donc la concurrence est de plus en plus rude. Il y a moins de place et réussir et « percer » devient difficile. Mais si vous voulez tenter l’aventure, il ne vous reste plus qu’à trouver et cultiver votre passion.

Laisser un commentaire