Image en avant de l'article sur la définition du bien-être

Le Bien-être : Comment le définir ?

Le bien-être, c’est un mot qu’on n’a pas cessé d’entendre avec les différents confinements, le passage au télétravail, l’augmentation du stress… Ce terme est omniprésent, mais est-ce qu’on comprend bien ce qu’il signifie ?

Définition

D’après le Larousse, le bien-être est défini de la manière suivante :

Le bien-être est un état agréable résultant de la satisfaction des besoin du corps et du calme de l’esprit

Le bien-être regroupe donc une dimension physique et une dimension psychologique. Pour le ressentir, le corps et l’esprit ne peuvent pas être dissociés. Ainsi, on ne peut pas parler de bien-être quand on est heureux mais malade ou bien encore lorsqu’on est en bonne santé mais stressé.

Ces deux derniers contre-exemples montrent bien l’implication de la santé dans notre bien-être. Et c’est justement ce qu’annonce l’Organisation Mondiale de la Santé dans sa définition de la santé :

La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et elle ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

La santé et le bien-être sont donc intimement liés. Le physique et le mental avait déjà été évoqué et une notion supplémentaire vient s’ajouter avec la définition de l’OMS, c’est la notion de social. L’humaine et le collectif entre donc en compte.

Mais pourquoi il est important de bien comprendre le bien-être, la santé et ce qu’ils représentent ? La crise sanitaire, avec les confinements, a remis la quête du bien-être au premier plan. Cette situation inédite et généralisée nous a fait nous poser beaucoup de questions. Et comprendre ce qu’il y a derrière le bien-être pourrait être un moyen de se sentir mieux et de mieux appréhender ces situations.

Les facteurs du bien-être

Selon une étude réalisée par TNS Qual+ à la demande de la Commission européenne, on peut regrouper les facteurs du bien-être sous 9 catégories :

  • le bien-être subjectif
  • la situation économique et professionnelle : importance de l’argent pour bénéficier d’un certain bien-être
  • l’éducation et le développement intellectuel
  • la santé et la nutrition
  • l’infrastructure : la qualité du leu de résidence
  • les relations personnelles
  • la vie citoyenne
  • les activités culturelles et spirituelles
  • l’environnement

Tous ces facteurs n’auront pas la même importance selon les gens interrogés. L’étude a montré que les facteurs clés sont ceux qui évoquent les besoins de base (ex : emploi, situation financière, santé, logement…).

Bien sûr, le bien-être ne nécessite pas de regrouper tous ces facteurs dans sa vie. Cependant, il est intéressant de déterminer quels sont ceux qui nous paraissent les plus importants. Ainsi il sera facile d’agir sur le facteur prioritaire pour soi et qui procurera la plus grande sensation de bien-être.

Stratégie de prise de conscience

Il est facile dans notre vie de ne pas prendre le temps d’observer et d’apprécier chaque moment. Nous ne voyons pas alors le bien-être qui nous entoure et est présent. Il faut donc parfois savoir faire pause, prendre du temps, observer ce qui nous entoure, et remarquer ces petites choses qui nous font du bien. Ça peut être l’odeur du café, le soleil d’hiver, faire du sport… Il faut être ouvert à tout ce qui se présente à nous.

Exercice 1 de bien-être

Premier exercice : La liste des 9 facteurs peut nous donner une idée de ce qui peut jouer pour améliorer notre bien-être de manière immédiate ou sur le plus long terme. On peut alors lister pour chaque facteur 3 à 4 actions ou observations qui nous font du bien. Cela peut-être aussi simple que le fait de voir un coucher de soleil ou bien ça peut demander plus de temps, comme aller voir une exposition ou appeler un ami. Une fois cette liste établie, il est facile d’y revenir lorsqu’on a un petit coups de mou et de choisir ce qu’on veut mettre en place pour se sentir mieux.

Exercice 2 de bien-être

Deuxième exercice : Je vous invite à prendre quelques instants pour lister dans votre tête, sur un petit bout de papier ou sur votre téléphone, 3 choses qui aujourd’hui vous ont procurées un sentiment de bien-être. Ne vous limitez pas. Ça peut être quelque chose de petit ou de plus important selon vous.
En faisant cet exercice de temps en temps, tous les jours ou bien quand vous en ressentez le besoin, vous arriverez à apprécier et reconnaître ces petites choses qui font qu’on se sent bien dans notre corps et notre esprit.

Laisser un commentaire